Couleur Jazz par Jazz Rhone Alpes Mag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Couleur Jazz par Jazz Rhone Alpes Mag

Message  Fantajazz le Lun 25 Avr - 12:21

vu le samedi 23 avril 2011
Couleur Jazz à Génissieux

Nous sommes dans la "Drôme des collines" autant dire que ce pays respire le bien vivre. Génissieux et un petit bourg qui frise les deux mille habitants et s'enorgueillit d'une école de musique très active avec comme souvent des gens motivés qui "font des choses". Le festival "Couleur Jazz" en est le parfait exemple pour sa seconde édition. Toute une journée de jazz au centre de la commune.

Ce sont plusieurs groupes qui se sont succédés. Toutes les générations étaient représentées comme par exemple ce "Swing Brosse sextet" où le père, la mère et leurs quatre enfants officiaient dehors, avec un jeune tromboniste de pas dix ans qui promet déjà.

Diner pris en commun dans la salle polyvalente puis Eric Torlini l'organisateur annonce avec Monsieur le Maire le programme de la soirée : un faux duo et un faux quartet.

Fabien Sanchez "Duo"



Le nom du groupe de Fabien Sanchez est "Le Duo" alors qu'ils sont trois sur scène ... allez savoir. Fabien est une valeur sûre de la scène locale et régionale. Dingue de soul et de blues il nous propose ses compositions, accompagné de sa guitare et sa voix de "nègre blanc", il fait des merveilles. Il nous promène dans son univers en anglais et français avec un groove imposant. Il est très bien entouré par le bassiste Philippe Soriano et le percussioniste Philippe Valdes



Benoît Convert et le quartet d'Alfio Origlio à Génissieux



Eric Torlini a eu la bonne idée d'inviter le quartet d'Alfio Origlio et de lui adjoindre le guitariste Benoît Convert. Une première. Benoît était tout excité par cette rencontre, par l'idée de se produire sur un répertoire différent de celui des Doigts de l'Homme avec des musiciens qu'il apprécie et connait bien.

Alfio et ses musiciens (Eric Prost au sax ténor ; Jérôme Regard à la contrebasse et Andy Barron à la batterie, of course !) étaient également chauffés à blanc, tout heureux de se retrouver sur scène après les séances de mixage de leur premier album sous cette configuration. Album disponible incessamment.

Le concert débute sur une Sérénade à Loulou qui permet à Benoît de prendre un beau chorus dès ce premier morceau et de nous montrer d'emblée qu'il a assimilé la musique d'Alfio.

Suivront des morceaux du nouveau disque : The chemist d'Eric Prost et East song de Pierre Bertrand. Un concert d'Alfio serait incomplet sans de belles reprises. Nous aurons droit à son arrangement magique de What a wonderful world et au Stevie Wonder de rigueur The secret life of plants. Le rappel se fera sur l'unique tube de Bobby Solo una lacrima sul viso.

Habitué des concerts de ce quartet j'ai vécu un chouette moment ici. Etait-ce l'alchimie de la présence de Benoît ? La joie de voir enfin sortir le nouvel album ? Toujours est-il que la réunion a très bien fonctionné et que les musiciens nous ont offert un concert d'une belle générosité.

Un coup de chapeau à Benoît qui avait pris le soin d'apprendre tout le répertoire et n'a pas eu à faire usage de ses partitions.

Pascal Derathé
avatar
Fantajazz

Messages : 120
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 55
Localisation : St Donat sur L'herbasse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum